Mosaïque : pourquoi opter pour les émaux de Briare

redaction 19 mars 2017 0

La mosaïque prend une part de plus en plus importante dans notre quotidien. Pour une ambiance zen, marocaine, la mosaïque s’installe dans notre salle de bain – douche, coffre de baignoire par exemple – notre cuisine – crédence par exemple – voire comme carrelage au sol. En extérieur, elle trouve une place de choix au fond d’une piscine, pour garnir un banc, donner du style à une entrée voire enjoliver des objets du jardin.

L’art de la mosaïque n’a pas de limite. L’assemblage d’éléments réguliers ou irréguliers en vue d’obtenir une image peut se faire avec des petits cailloux, des coquillages, de l’ardoise, des morceaux de miroir cassé entre autres. Mais généralement, on utilise des tesselles – petits cubes de pierre, de marbre, de verre et de galet – dont le plus commun est l’émaux.

Les amoureux de la mosaïque, vous orienteront même directement sur les émaux. Mais pas n’importe lesquels : les émaux de Briare. Quels sont les secrets qui font des émaux un grand classique des tesselles ?

Elément de décor haut de gamme

Des émaux incontournables tant la variété des formes et des formats est impressionnante. Ajoutez à cela, une palette de couleurs – 35 couleurs différentes – dont l’éclat est brillant et offre une variation innombrable d’état de surfaces différentes

Une gamme qui permet donc de personnaliser, de donner de l’esthétisme et un effet décoratif selon ses goûts et ses envies.

Ces couleurs chatoyantes deviennent alors des éléments de décors tant en intérieur qu’en extérieur. En effet, les tesselles en émaux de Briare ne craignent pas le gel et sont antidérapant. Ils résistent à l’usure, aux tâches mais aussi à l’humidité. Ils sont faciles à entretenir : une simple éponge humide avec du savon suffit.

Des émaux issus d’une manufacture française de mosaïque fondée à Paris en 1845.

Un outil adapté à la coupe

La pince japonaise est requise pour couper de manière précise et à la dimension souhaitée ces émaux. La pince japonaise possède des mâchoires droites et parallèles dont l’extrémité en carbure de tungstène permet une meilleure résistance à l’usure. 

Leave A Response »