Une vanne papillon, c’est quoi ?

redaction 3 avril 2017 0

La vanne est ce dispositif que l’on utilise pour contrôler, comprenez pour stopper ou pour modifier le débit d’un fluide – liquide, gazeux, pulvérulent ou multiphasique – et qui se situe sur les réseaux. Utilisé pour un usage domestique mais aussi industriel, il existe une multitude de vannes différentes : à opercule, à clapet, à siège, à boisseau, guillotine, à piston, à membrane, rotative mais aussi papillon. Alors que l’on rencontre plus facilement la vanne à siège, à boisseau ou encore à claper sur les robinets classiques, en quoi la vanne à papillon s’avère utile en cas d’urgence ? Et quel est son principe de fonctionnement ? Focus sur cette vanne au nom poétique.

Les avantages de la vanne papillon

Ce système de vanne permet outre la commande d’ouverture et de fermeture d’une canalisation, de pouvoir bénéficier d’une situation intermédiaire. La manœuvre est rapide, elle assure au même titre que les autres vannes, une bonne étanchéité. Il y a peu de perte de charge et son montage/démontage est très rapide.

Les différents modèles existants

Il existe différents modèles selon le mode de commande de l’ouverture et de fermeture mais aussi en fonction du type de fixation de la vanne. Qu’il s’agisse de transport et de régulation de flux de fluides corrosifs ou non, il existe un appareil bien spécifique. Il existe également des modèles utilisés pour les réseaux d’incendie avec ou sans contacts fin de course qui doivent répondre à des agréments. Quel que soit l’usage de la vanne, il existe forcément la vanne papillon qu’il vous faut sur le site de GFLOW.

Dans tous les cas, il existe principalement deux types de commande. La première, la vanne dite quart de tour. Dans ce cas, la liaison entre le papillon et la manette est directe et le papillon ne peut réaliser qu’un quart de tour. Pratique et idéal et pour visualiser rapidement dans quelle position se trouve le papillon et surtout intervenir de manière efficace et rapide en cas d’urgence. La seconde, est la commande via un réducteur. Par le biais d’un volant, le réducteur est actionné et c’est lui qui déplace le papillon. C’est le mode de commande utilisé dans les tuyaux à hautes pression car elle ne requiert pas une force herculéenne pour l’actionner.

Le principe de fonctionnement d’une vanne papillon

Utilisé principalement pour des tuyauteries de diamètres 50 mm, elle doit son nom à l’obturateur de débit qui présente de fortes similitudes avec un papillon de carburateur. Concrètement comment elle fonctionne. Un disque vertical à l’intérieur d’un tuyau tourne autour d’un axe qui le traverse. L’axe est actionné par une manette à l’extérieur de la tuyauterie et permet contrairement aux autres types de vannes, d’adopter trois positions différentes. Ainsi, elles ont l’avantage de pouvoir modifier l’écoulement d’un fluide en position plus ou moins ouverte.

La première, la position ouverte. Dans ce cas, le disque est pivoté d’un quart de tour permettant ainsi au fluide de circuler totalement. Dans le second cas, la vanne est fermée. Le disque occupe tout l’espace disponible, il bouche la section du tuyau, le fluide est alors bloqué et ne peut donc plus circuler librement. Et troisième position, la position intermédiaire. Le passage du flux n’est pas complètement bloqué ni complètement libre. L’écoulement du fluide est possible mais réduit.

Leave A Response »