Pourquoi les tomates sont-elles des fruits et pas des légumes ?

redaction 16 août 2016 0

La tomate, cultivée sous abri ou en plein champ un peu partout sur la planète, demeure l’ingrédient le plus consommé après la pomme de terre. Pourtant, le grand public a généralement une image tronquée de cette plante herbacée originaire du Pérou.




La tomate n’est pas un légume comme la plupart des gens le pensent, il s’agit en fait biologiquement d’un fruit. C’est en effet un produit végétal renfermant les graines de la plante et qui succède à la fleur après la fécondation. C’est le même processus que connaissent d’autres fruits comme la banane, l’avocat ou encore la pomme.

Alors pourquoi pense-t-on mécaniquement qu’il s’agit d’un légume et non d’un fruit ? Tout simplement car la tomate est consommée comme un légume, comme d’autres végétaux salés. De nombreux aliments sont considérés comme des légumes mais ce sont en fait des produits végétaux tels que des racines, des fleurs ou d’autres formes de vie végétale à l’image du champignon, qui n’est pas un végétal ou un animal.

En génétique, la tomate est étudiée de façon très approfondie, les chercheurs peuvent tenir compte des résultats des expériences faites sur cet aliment pour la connaissance d’autres organismes. Les plus grands pays consommateurs de tomates par habitant sont la Grèce, la Turquie, l’Egypte et l’Italie. En France, on en produit essentiellement en Bretagne et dans les Pays de la Loire.



Leave A Response »