Pourquoi dit-on  »Maître » à un avocat ?

redaction 17 août 2016 0

Vous avez sans doute déjà entendu un client appeler son avocat Maître mais vous vous demandez s’il s’agit d’une simple coutume ou d’une véritable obligation légale. Sachez que vous n’êtes pas forcé de vous adresser à un avocat de cette façon. C’est une tradition héritée du passé que nous allons brièvement vous présenter.




Certaines personnes pensent à tort que cette appellation est tout simplement liée à leur diplôme. Détenteurs d’une maîtrise en droit, les avocats accèderaient alors à ce titre et se démarqueraient grâce à cette formule. Mais il n’en est rien ! On ne s’adresse pas à son boulanger chaque matin en disant “Boulanger, puis-je avoir 2 baguettes de pain, s’il vous plaît ?”, même s’il a un diplôme attestant de son savoir-faire en la matière.

Les avocats étaient initialement des clercs laïcs, c’est pour ce statut prestigieux qu’on les appelait déjà Maître à l’époque. La tradition fut perpétuée dans le temps et tout le monde s’attache à la respecter même si rien ne nous y oblige.

D’autres professionnels exerçant dans le milieu juridique sont appelés “Maître” dans l’Hexagone, tels que les huissiers de justice, les greffiers de tribunaux de commerce, les liquidateurs judiciaires ou encore les notaires. Dans la province francophone du Québec, seuls les avocats et les notaires se font appelés de cette façon par leurs pairs ou leurs clients.




Leave A Response »