Pourquoi l’association Coexister ? c’est quoi ?

redaction 3 avril 2018 0

Le monde d’aujourd’hui se caractérise par l’existence de nombreuses religions, cultures, etc. Cette situation entraîne souvent des distinctions voire des exclusions au sein de la société. Conscient de cette réalité, Samuel Grzybowski a décidé de mettre en place le mouvement Coexister. L’objectif principal de ce militant associatif est de nouer un lien entre les gens grâce à leur différence.

L’objectif du mouvement Coexister

coexisterCoexister a vu le jour en 2009, après la fameuse « guerre de Gaza ». Comme son nom l’indique, ce mouvement lutte pour faire régner la coexistence active. Pour ce faire, les membres de l’association veillent à ce que les jeux entre 15 à 35 ans puissent bénéficier d’une éducation par les pairs. Cette méthode permet à Samuel Grzybowski d’atteindre son but, à savoir la mise en place, la concrétisation et la promotion d’un projet visant à instaurer la paix. Elle permet également de rassembler les jeunes autour d’une table pour qu’ils puissent discuter librement sans discrimination de religions ni de cultures.

« Unité dans la foi, diversité dans l’action », tel est le slogan du mouvement. Cette phrase laisse paraître que les tâches effectuées par l’association visent à garantir la solidarité au sein d’une société, peu importe la différence. Pour information, Coexister figure aujourd’hui dans la liste des importants mouvements français des jeunes.

Piqûre de rappel sur les étapes importantes de l’association

Comme précisé plus haut, le mouvement Coexister a été créé dans le but de mettre en valeur la différence entre chaque personne tout en vivant ensemble. Voici une petite récapitulation des grandes étapes de l’association. C’est en 2008 que Samuel Grzybowski a eu l’idée de créer un tel mouvement. Alors qu’il n’avait que 16 ans, il a suggéré la création d’un groupe de discussion interreligieux en 2009. Pendant cette même année s’est tenu le fameux rassemblement de prières après une violente opposition entre des pro-Israéliens et des pro-Palestiniens qui s’est déroulée à Paris.

En 2012 ou plus précisément en mois de février, Coexister a réussi à avoir le statut d’association d’intérêt général qu’il a perdu 1 an après. Faute d’honnêteté, le mouvement a dû solliciter d’être examiné de nouveau. Par ailleurs, les membres ont fait des contestations et des pétitions en ligne pour inciter l’autorité compétente à accepter les caractères philanthropique et éducatif du groupe. Au final, ils ont obtenu gain de cause le 7 août. En 2015, l’association compte 2000 membres et elle gagne le label « la France s’engage » offert par le chef d’État.

Les pôles activités du mouvement Coexister

Pour atteindre son objectif principal, Coexister se pencher sur 4 pôles d’activité bien distincte :

    • La discussion : pour inciter les jeunes à mieux se connaître
    • La solidarité : après le dialogue, les jeunes doivent agir ensemble dans le but d’effectuer des tâches visant à améliorer la société
    • La conscientisation : afin de sensibiliser les jeunes à agir en tant qu’agent de la coexistence
    • L’initiation : pour favoriser l’éducation sans discrimination culturelle, religieuse, etc.

Ces activités donnent l’occasion à des jeunes d’appartenir à la coexistence et en même de vivre ensemble sans problèmes.

Découvrez la chaine Youtube :

Leave A Response »