Pourquoi la sirène sonne tous les premiers mercredis du mois ?

redaction 5 janvier 2017 0

Elle vous a peut-être surpris, fait sursauter à quelques reprises. C’est la fameuse sirène qui retentit sur les coups de midi, chaque premier mercredi du mois. Aucune raison de paniquer, il s’agit en fait d’un test grandeur nature.

La sirène du premier mercredi de chaque mois est un signal d’alarme géré par le Réseau d’Alerte National. Imaginé à l’occasion de la seconde guerre mondiale, il est destiné à alerter la population d’un danger imminent. Les menaces qui pèsent sur chaque citoyen français sont diverses : ce sont par exemple les attentats terroristes, les catastrophes météorologiques ou encore les accidents de type nucléaire.

Mais pourquoi est-il besoin de faire sonner la sirène 12 fois par an ?





Ce procédé permet à chaque municipalité de bien contrôler le fonctionnement de cette sonnerie qui s’entend en extérieur comme en intérieur. Le choix d’une date fixe n’est pas non plus anodin. Chacun sait que la sirène du mercredi midi demeure un simple exercice.

Et si par malchance, un événement dramatique survient à midi le premier mercredi du mois de mars, d’août ou d’octobre ? Cette situation a bien été anticipée par le Réseau d’Alerte National. La sirène que l’on entend chaque premier mercredi du mois est un son régulier d’une durée d’une minute. En cas de véritable catastrophe, une autre sirène sera déclenchée pour informer la population d’un danger. Le niveau sonore évoluera et trois séries sonores d’une minute seront émises, séparées par un silence d’une durée de 5 secondes.

En 2017, elle sonne pour la première fois le mercredi 3 janvier. En février et en mars, le grand public l’entend le 1er jour du mois. Puis en avril et en mai, la sirène retentit respectivement le 4ème et le 3ème jour du mois.

Leave A Response »